• Accueil
  • > Prochains RDV
  • > Les premières ’Dames grises’ ont foulé le sol landais ... pour une simple halte migratoire
Les premières ’Dames grises’ ont foulé le sol landais ... pour une simple halte migratoire

Ce lundi 18 novembre, seules 139 Grues ont été comptées sur les dortoirs de la réserve d’Arjuzanx ; les 30 000 Grues du secteur dormant dans les champs inondés suite aux très fortes pluies de ces dernières semaines.


Au camp du poteau de Captieux, le deuxième comptage de la saison laisse apparaitre plus de 2400 Grues. Les pluies de ce mois de novembre ont fait au moins quelques heureuses !


Au niveau national, le 3 novembre, les bénévoles de la LPO Champagne-Ardenne ont comptabilisé 268 120 Grues au lac du Der.


A la réserve d’Arjuzanx, du 24 au 25 octobre, on est passés de 106 à 5495 Grues puis le 31 octobre, à 2725 Grues.
Les chiffres sont très fluctuants, beaucoup franchissent ensuite la barrière pyrénéenne et ne font encore qu’une halte...


Le 23 octobre, 103 Grues ont été comptabilisées à la réserve de Cousseau
Du 22 au 23, dans la nuit, ce sont près de 200 Grues qui ont été comptées à la lagune de Latapy
Des départs massifs proviennent du Lac du Der avec des Grues observées en migration en Limousin, Yonne et Dordogne.
Certaines font halte chez nous, d’autres s’y installeront pour l’hivernage.


Au niveau européen, le 12 octobre de nombreux mouvements migratoires ont été observés en Europe du nord : Pologne, Allemagne, mais aussi en France, au lac de Der, où plus de 45 000 Grues ont été recensées...


Le 11 septembre 2019, trois Grues cendrées ont fait halte à la Réserve d’Arjuzanx avant de reprendre leur route pour le sud de l’Europe.


Au 10 septembre, ce sont 25 Grues qui ont été aperçues dans le nord de l’Espagne.


Consultez ce site pour voir l’évolution en temps réel de l’arrivée des Dames grises de Gascogne...